Design Circulaire

Design Circulaire

Puisqu’aujourd’hui le design est placé dans les sphères stratégiques et décisives des grandes et moyennes entreprises, des ONGs, de projets locaux comme internationaux, puisque le design est un outil politique et qu’il peut changer le quotidien de millions de personnes mais aussi puisque le design est parfois présenté comme une nouvelle forme manipulation du grand public : pour toutes ces raisons, il faut penser, écrire et élaborer le design contemporain avec pour objectif de créer celui de demain.

C’est dans cette optique que les étudiants en design de la Webschool Factory et moi-même avons travaillé à la rédaction de cet ouvrage avec pour thématique le design circulaire.

Pourquoi parler de design « circulaire » ? Le designer n’est-il pas par essence une personne qui imagine en amont l’ensemble du cycle de vie d’un produit ou d’un service ? Ainsi, si l’on est en mesure aujourd’hui de spécifier que le design se doit d’être circulaire c’est parce qu’il est entré dans une impasse : celle de la consommation du design, de la consommation par le design. Les trottinettes en libre service finissent en déchetterie au bout de moins d’un mois, les objets à usage unique et jetables commencent à être interdits en Europe et bon nombre de citoyens commencent à préférer fabriquer eux-même certains produits plutôt que de les acheter sans cesse. L’époque évolue et les pratiques professionnelles des designers également. Le design circulaire est donc un design dont la pensée, l’utilité, la mise en œuvre et la formalisation sont conçues pour ne pas détruire l’habitabilité du monde (comme en parle Alain Findeli, professeur à l’université de Nîmes), pour respecter un cycle de vie durable, pérenne et dont l’approche est avant tout calquée sur la biologie puisqu’elle suit un schéma de vie circulaire.

En introduction à la préparation de cet ouvrage, nous avons rencontré Justine Laurent, Circulab network manager de l’agence Wiithaa spécialisée dans le design circulaire. Ses précieux conseils nous ont permis d’ouvrir le spectre large des nombreux aspects de cette approche du design : méthodologiques, économiques, intellectuels, éthiques, sociaux, le tout teinté de nombreux exemples.

En conclusion de cet ouvrage, on comprendra aisément qu’une fois la pensée circulaire du design explorée : il s’agit là, non pas d’une innovation, mais d’une révolution - au sens étymologique du terme - à savoir : un retour aux racines, une boucle : celle d’un design pérenne et responsable.

logo design & human
M’écrire : hello@dh.gd